Photo JB.png
Après avoir enseigné la botanique durant plus de 25 ans, Jean Baptiste Pasquet désireux de mettre en scène ses propres créations paysagères crée la société Adelfo. 
 
Très sensibilisé par la nature et ses grands équilibres, il souhaite mettre en place un modèle paysager alternatif dans lequel les milieux aquatiques et terrestres sont pris en compte dans leur globalité. 
Sa réflexion a porté sur la satisfaction des besoins et des
exigences des hommes sans contrarier la nature, dans son plus grand respect.

Toute sa technicité spécifique mise en oeuvre dans les piscines et jardins naturels s'est focalisée sur cette nécessité impérieuse de satisfaire conjointement l'homme et la nature qui l'environne.

Après 15 années d'expérience, Jean Baptiste PASQUET a souhaité transmettre son savoir faire avant de prendre sa retraite.

Celui qui fréquente les sages devient sage...
la bible

C'est une enfance et adolescence en Afrique de l'ouest qui ont donné à Jonathan son gout pour la nature, l'art et une sensibilité aux problématiques environnementales.

De retour en France, il se consacre à des études d'aménagement paysager, mais une vision artificielle trop surfaite, conçu au forceps, et souvent intolérante du milieu existant l'en détourne.
IMG_20211020_193125.jpg
libellule copie.png
Il ne retrouve plus là, l'approche du paysage telle qu'il l'a ressenti en Afrique : un paysage mêlé de beauté naturelle, d'authenticité, de simplicité, avec comme colonne vertébrale l'économie de l'eau.
Une réorientation le conduit à enseigner en Histoire Géographie. Il s'engage simultanément dans la sensibilisation aux enjeux du réchauffement climatique. Cela le ramène souvent de manière très frontale à ses engagements dans sa propre existence.


"Celui qui accepte le mal sans lutter contre lui, coopère avec lui"                                                                                         Martin Luther King


Il décide de prendre toute sa place dans le changement de notre modèle environnemental qui s'impose à l'humanité. Il démissionne alors de l'enseignement pour être en accord avec ses convictions et prendre part concrètement à cette mutation.
 
C'est alors qu'il rencontre Jean Baptiste PASQUET.

 
D'une rencontre pourrait naître une autre vie.

                                                                            Vincent Thomas Rey 



Dès le premier échange, le courant est passé. Enfin, Jonathan trouvait un écho à ses aspirations, mieux, Jean baptiste allait partager avec lui l'enthousiasme de cette grande aventure...
Une transmission réussie...

Durant une année, Jonathan se forme aux côtés de Jean Baptiste qui partage avec lui sa vision, les techniques qu'il a éprouvées sur le terrain et son approche sensible du jardin.

Jonathan reprend avec passion l'entreprise Adelfo en échange permanent avec Jean Baptiste.

« Ne doutez jamais qu'un petit groupe d'individus conscients et engagés puisse changer le monde. C'est même de cette façon que cela s'est toujours produit. »

                                                                                    Margareth Mead